26 septembre 2018

Export vers l’Australie et la Nouvelle Zélande. Jusqu’au 30 avril 2019, les marchandises exportées vers ces pays devront être traitées contre la punaise brune marbrée.

Nos partenaires CCI nous informent !

A compter du 1er septembre 2018 jusqu’au 30 avril 2019, les marchandises à destination de l’Australie et de Nouvelle-Zélande devront être traitées contre la punaise brune marbrée (BMSB). A défaut, les marchandises reconnues non conformes à destination seront détruites ou réexportées.

Les autorités australiennes nous indiquent qu’il s’agit de mesures saisonnières applicables à une liste de produits à risque élevé, fabriqués ou expédiés par la voie maritime depuis un pays à risque ciblé (dont la France fait partie).

Les marchandises concernées nécessitent un traitement obligatoire, généralement avant l’exportation, et dans certains cas à l’arrivée, avant dégroupage et placement sur le territoire.

Une seconde liste de produits ciblés non soumis à traitement obligatoire peuvent néanmoins être contrôlés et éventuellement traités sur place.

Les options de traitement sont les suivantes :

  • traitement thermique
  • fumigation au bromure de méthyle
  • fumigation au fluorure de sulfuryle.

Les exportations doivent être accompagnées du certificat de traitement BMSB.

En savoir plus sur les pays et les différentes listes de produits concernés (chapitres douaniers), la nature exacte des traitements, les prestataires agréés, le modèle de déclaration : la page du ministère de l’Agriculture australien.

Pour préparer l’import en Australie durant la saison BMSB, cliquez ici.

Les produits à risque élevé soumis à traitement obligatoire (et leurs chapitres douaniers) :

36 Explosives, pyrotechnics 74 Copper 84 Machinery
44 Wood 75 Nickel 85 Electrical machinery
45 Cork 76 Aluminium 86 Railway locos
57 Carpets 78 Lead 87 Vehicles
68 Stone, cement 79 Zinc 88 Aircraft
69 Ceramics 80 Tin 89 Ships
70 Glass 81 Base metals 93 Arms, ammunition
72 Steel, iron 82 Tools, cutlery
73 Steel articles 83 Base metal

 

Ce programme saisonnier s’ajoute aux exigences habituelles telles que :

  • Exigence de propreté des conteneurs à l’extérieur comme à l’intérieur.
  • Les éventuels emballages en bois doivent être traités conformément au programme de traitement des emballages à haute température (norme NIMP n° 15).
  • Une déclaration d’emballage (packing declaration) doit être systématiquement fournie.

En savoir plus :

Partager sur Linkedin